Fais pousser des graines en suivant un algorithme

Retour aux ressources
Fais pousser des graines en suivant un algorithme
GS-CP
Primaire

Un atelier « nature » pour faire des expériences sur la germination tout en abordant les notions clés de séquençage et de décomposition.

VOIR LA RESSOURCE
Fais pousser des graines en suivant un algorithme

C’est quoi décomposer ?

Lorsque tu décomposes un problème ou un travail, tu le sépares en plusieurs petits problèmes ou tâches à résoudre. Et c’est ce principe qu’on applique dans les algorithmes. Parce que même si les machines et les ordinateurs sont capables d’aller vite, ils ne peuvent rien faire et rien comprendre si tu ne leur dis pas exactement ce que tu veux, étape par étape.

Lorsqu’on écrit un algorithme, la solution la plus simple c’est donc de le découper en plusieurs petites parties. Cette méthode s’appelle« décomposer » : un peu lorsqu’on décompose des grands nombres par exemple.

L’avantage des algorithmes, c’est que si tu suis les instructions dans le bon ordre, tu peux faire des choses que tu ne savais pas faire avant. Et cela, c’est valable sur les machines mais aussi dans la vie de tous les jours !

Parce que même des petites actions du quotidien, comme s’habiller, se brosser les dents, traverser la rue… sont des algorithmes qui nécessitent de suivre des étapes et des séquences d’instructions pour parvenir à un résultat.

Alors n’oublie pas : s’organiser en suivant des étapes rend le travail toujours plus facile

Et si tu profitais des beaux jours pour faire du jardinage et planter des graines à l’aide d’un algorithme ? Parce que jardiner, c’est aussi un peu comme programmer…

Alors, en suivant les étapes de cette activité simple, tu pourras créer un algorithme et savoir comment t’occuper de tes petites graines pour qu’elles deviennent une vraie plante !

Pour réaliser cet atelier, il te faudra :

  • Des ciseaux et de la colle pour programmer avec des images être constituer ton algorithme

     Puis pour la mise en culture :

  • Un bocal ou un grand récipient creux
  • De l'eau
  • Des graines qui germent facilement (comme des lentilles)
  • Du coton
  • Un petit verre ou récipient (bol, coupelle, ramequin...)
  • Un pot de jardinage avec un peu de terre et un arrosoir

Comment faire pousser tes graines à l’aide d’un algorithme ?

  1. Commence par créer ton algorithme : pour cela, découpe les cartes images du tuto et dispose-les dans le bon ordre. Relis les étapes attentivement et vérifie si ta programmation semble fonctionner. Lorsque tu as fini, colle tes 8 étapes sur la feuille de ton carnet. C’est le mode d’emploi qui te servira pour planter tes graines !
  2. A l’aide de l’algorithme, prépare le matériel nécessaire pour mettre en culture tes propres graines et réaliser un atelier de germination
graine-algorithme
  1. Il est maintenant temps de jardiner ! A toi de suivre les différentes étapes et d’en apprendre un peu plus sur la nature et son fonctionnement. Tu peux même remplir un carnet d’observation et de suivi pour mesurer la croissance de tes graine set noter tout ce qu’il se passe jour après jour. Tu verras que certaines graines peuvent germer très vite lorsqu’elles sont mises en culture dans de bonnes conditions.

Alors, prêt(e) à faire partie de nos « chouettes » explorateurs ?

Fais germer des graines : Cartes images à découper

carte-image-graines

Fais germer des graines : Algorithme de programmation

algorithme graine

Fais germer des graines : les conseils d’Owlly

Pour réussir ta mise en culture, voici quelques sages conseils d’Owlly

  1. Choisis des graines qui germent facilement

Les graines qui sont habituellement mises à pousser dans du coton sont :

  • les lentilles (attention : évite les lentilles corail car elles sont en général décortiquées et elles ne germent pas)
  • le blé, l’orge
  • es haricots secs, les petits pois
  1. Tu n’es pas obligé(e) de mettre une 2ème couche de coton mais cela permet d’accélérer la germination, surtout pour les grosses graines
  2. Le secret d’une bonne germination, c’est l’humidité : il faut donc arroser régulièrement le coton mais pas trop ! Il faut juste qu’il soit mouillé. L’idéal est d’utiliser un vaporisateur si tu en as. En maintenant le coton humide, il deviendra marron lorsque les graines auront germé.
  3. Il arrive parfois que certaines graines germent et d’autres pas : ne t’inquiète pas ! Par contre, si tes graines n’ont pas germé au bout d’une semaine, inutile d’insister. Il vaut mieux essayer avec d’autres graines.
  4. Si tu as fait germer quelques petites graines isolées, tu peux essayer de repiquer les jeunes plants en pot (la dernière étape). La reprise n’est pas garantie car les racines sont très fragiles et parfois trop enchevêtrées (car trop serrées). Mais il est toujours amusant d’essayer et d’observer ce qu’il se passe dans le monde merveilleux de la Nature !

Pour en découvrir plus, téléchargez la ressource ici !